Menu

dimanche 4 octobre 2015

Mon avis sur "Aliens, Vaisseau et Cie" de J.C. Gapdy

Titre: Aliens, Vaisseau et Cie
Auteur: Gapdy J.C.
Date de parution: 28 Mars 2015
Genre: Science-Fiction
Editeur: Editions Assyelle



Description

"A l'instant où la sonnerie stridente le tirait de son sommeil, Hémèth sut que ce n'était pas un exercice. Son coeur s'emballa, mais il réagit immédiatement, dans la lumière diffuse qui baignait sa cabine. Ses pieds nus se glissèrent dans les chaussures antigrav et il bondit jusqu'à la porte qui n'était qu'à deux pas de sa couchette. Saisissant au passage un gilet anti-pesanteur, il se faufila par l'ouverture. Le couloir était éclairé de rouge et de jaune, strié par les lampes tournantes d'alerte du vaisseau. Une forte odeur de brûlé lui piqua les narines et son corps se mit à trembler."


Mon avis

Aliens, vaisseau et Cie est une compilation de 11 nouvelles de science-fiction de J.C. Gapdy. L'auteur nous indique, en préambule, que chacune de celles-ci "part d'une idée, d'un détail, d'une situation au sein d'une nouvelle ou d'un roman de Philip K. Dick.".

Je suis amateur de science-fiction, ayant lu pas mal d'auteurs assez connus tel Asimov, Herbert, Clarke, etc. mais assez étrangement je n'ai jamais lu d’œuvre de Philip K. Dick, je n'en connais que quelques adaptations cinématographiques, dont le très bon Blade Runner. A la lecture de ce préambule, je me suis demandé si ces nouvelles me "parleraient", celles-ci reposant sur des idées issues des oeuvres de Dick.

Certaines de ces nouvelles sont plutôt orientées "Space Opéra", d'autres tiennent plus de l’œuvre d'anticipation. Des récits prenant place parfois dans un monde post-apocalyptique, ou au contraire dans un univers où la science est très évoluée (ce qui est loin d'être toujours positif pour l'humanité) :

Ainsi "Rêves d'aliens" nous dépeint un monde où notre système solaire a été envahi, où des mercenaires (femmes) sont chargés de "nettoyer" les bases installées sur les différentes planètes et satellites;

alors que "Vivez, éliminez !" nous emmène dans un monde où la vie éternelle est devenue possible (à priori :)) grâce une connaissance évoluée sur le fonctionnement du cerveau humain;

"Importance toute relative" quant à elle nous présente un monde alternatif, où les grandes puissances du monde ne sont pas celles que nous connaissons aujourd'hui, à cette histoire se mêlant la découverte d'une technologie extra-terrestre.

Des récits totalement différents les uns des autres, le seul point commun étant peut-être une vision assez sombre du futur de l'humanité.

Le travail effectué sur les personnages et leur psychologie est intéressant, on ne connaît pas forcément toujours tout de leur histoire, mais ce qui en est présenté permet vraiment de bien comprendre leur comportement pendant le récit. J'ai apprécié la façon dont ils dialoguent, certains parlant d'une façon plutôt familière voire crue, d'autres avec plus d'élégance, ceci concordant avec leur histoire, leur caractère, leur rang, ceci les rendant vraiment crédibles.

Ces nouvelles ne sont ni trop longues, ni trop courtes, l'auteur se concentre sur le récit, mais nous livre suffisamment de détails pour "comprendre" le monde dans lequel se déroule l'histoire, pour le rendre cohérent. Comme la plupart des oeuvres de science-fiction, on a droit à l'emploi de termes techniques, scientifiques, certains reposant sur des notions existant réellement, comme l'indiquent certaines notes dans le livre, d'autres issus de l'imagination de l'auteur, néanmoins ceux-ci sont employés avec parcimonie, mettant l'histoire au centre de la narration, et non pas les détails.
Chose agréable également est que le raccourci consistant à ne pas finir le récit afin que ce soit à l'imagination du lecteur de terminer le travail (ce qui est assez fréquent pour des nouvelles) n'est pas employé ici, ainsi chacun des récits a bien une conclusion.

Pour ma part j'ai eu une préférence pour la nouvelle "Votre Sainteté", pour laquelle j'ai trouvé la conclusion surprenante.

L'histoire se passe sur Mars, où l'humanité a élu domicile, celle-ci croyant qu'il s'agit de leur planète originelle.

Un monde où la religion a une place extrêmement importante, une religion très particulière par ailleurs car il s'agit d'un mélange déroutant de religions (Christianisme, Islam, ...) et de sciences, dans laquelle les hommes sont considérés comme des êtres impurs, où ce sont les femmes qui tiennent les rênes.

"Votre Sainteté" fait le récit de la vie d'Howard, qui a eu le malheur, dans son adolescence, de toucher la main d'une femme ... sacrilège ! Une femme qu'il reverra plusieurs années plus tard et qui le mènera à fuir le système en place.

J'ai pris grand plaisir à lire ces nouvelles (mis à part "Les rescapés de l'Eridan", à laquelle je n'ai pas accroché, bien que l'idée soit intéressante. Je lui reproche certaines longueurs).

Il n'est pas nécessaire de connaître le travail de Philip K. Dick pour lire ces nouvelles, même si j'imagine que certains clins d'oeil doivent y être adressés. L'auteur y a certes repris des idées, mais il les a utilisées pour créer ses propres mondes, ses propres histoires dans lesquelles il nous amène souvent à une conclusion surprenante et qui est loin d'être celle à laquelle on s'attend.

Auteur à suivre !


Ma note

4,5 / 5

Franck

Aucun commentaire:

Publier un commentaire