Menu

lundi 18 avril 2016

Mon avis sur Audrey Hepburn, la vie et moi de Lucy Holliday

Titre: Audrey Hepburn, la vie et moi
Auteur: Lucy Holliday
Date de parution: 30 mars 2016
Genre: Roman
Editeur: Mosaic



Description

Quand elle touche le fond, Libby Lomax connaît un remède imparable : se rouler en boule dans son canapé pour savourer un de ces films hollywoodiens dont elle est une fan inconditionnelle.
Son icône absolue ? L’exquise Audrey Hepburn.
Son film préféré ? Diamants sur canapé
De la pure magie…
C’est justement un de ses jours « sans » qu’une chose totalement folle se produit : Audrey Hepburn sort de l’écran ! Une Audrey Hepburn parée de sa petite robe noire, de ses perles et de son fume-cigarette. Venue aider Libby à relancer sa vie en lui prodiguant conseils d’élégance et d’art de vivre.
Hallucination ?
Bonne fée ?
… ou charmante calamité ?


Mon avis

Voici un roman bourré d'humour et de fraicheur.


Pour tout vous dire, cette histoire m'a beaucoup fait penser à celle de Bridget Jones. C'est surtout l’héroïne qui lui fait écho. Libby Lomax est une jeune femme simple, trop gentille et un peu ronde. Seulement, voilà, son plus gros problème est celui d'être née dans une famille où le showbiz est l'activité principale. Résultat, depuis sa plus tendre enfance, elle est obligée de côtoyer des starlettes, de servir sa petite sœur Cass jolie, mais bête et de faire plaisir à sa mère en jouant les figurantes.


Après une journée catastrophique, je ne vous dis pas l'enchainement de débâcles, elle va se retrouver avec Audrey Hepburn dans son salon. Il faut dire que Libby est une grande fan de cette actrice depuis toute petite et son passe-temps préféré est de regarder en boucle ses films.


Nous allons découvrir de nombreuses situations loufoques, des scènes tordantes et des échanges ahurissants.
Libby a clairement beaucoup de poisse, il suffit de voir comment se déroule sa première journée de travail alors qu'elle a enfin obtenu un vrai rôle. Mais Libby est aussi une femme qui a très peu confiance en elle, qui passe son temps à se comparer à sa sœur et à se sous-estimer. La pauvre, elle n'est même pas capable de voir que son meilleur ami Olly est amoureux d'elle. D'ailleurs, à ce propos elle est assez énervante.


Grâce à la présence de cette chère Audrey, au comportement et aux idées totalement décalées pour notre époque, elle va enfin réussir à prendre confiance en elle. Et même si sa vie semble devenir encore plus déjantée qu'avant et que les cataclysmes encore plus gros ne vont cesser de s'enchainer, elle va finir par trouver sa voix et peut être même l'amour.


L'auteur a une plume vraiment très agréable à suivre. Non seulement elle est dynamique, simple, mais en plus les mots et les expressions sont très bien choisis. L'histoire de Libby nous est contée avec légèreté et dérision.
Même si certaines réactions de Libby sont parfois trop exagérées, au final il est très facile de s'identifier à cette jeune femme de vingt-neuf ans.
Le scénario est addictif, il est difficile de lâcher ce livre jusqu'au bout.
Seule la fin m'a un peu déçue. C'est surtout qu'elle n'est pas celle que j'attendais...


Les personnages secondaires sont bien travaillés et représentent clairement des archétypes du showbiz avec le top modèle tête à claques, l'actrice en devenir sans cervelle, la mère carriériste et le père absent et égoïste.


Au final, nous avons un très bon roman et un moment de lecture fort agréable.


Boulimique des livres



Ma note

5/5

1 commentaire: