Menu

mardi 17 octobre 2017

Mon avis sur Le pacte de Karina Halle

Titre: Le pacte
Auteur: Karina Halle
Date de parution: 4 mai 2017
Genre: Romance
Editeur: Hugo Poche



Merci à Hugo roman pour ce service presse

Description

Ils sont amis, pourront-ils le rester ?
Linden, Stéphanie et James sont les trois meilleurs amis du monde.
Linden est en train de devenir pilote d'hélicoptère, Stéphanie crée sa marque de vêtements et ouvre sa première boutique, et James possède un bar.
Ils habitent San Francisco, ils sont jeunes, ils sont beaux et ont beaucoup d'amis et de projets.
Un soir réunis dans le bar de James, Stéphanie et Linden vont faire un pacte.
S'ils n'ont pas de relations sérieuses à 30 ans, ils se marieront.
Au début c'était marrant et sympa, mais au fil des années et des relations instables qu'ils vivent chacun de leur côté, le pacte va prendre de plus en plus d'importance dans leur vie. Pourront-ils préserver leur amitié ?


Mon avis

Depuis sa sortie, je mourrais d’envie de le lire. La quatrième de couverture ainsi que les commentaires élogieux avaient titillé ma curiosité. Aussi, j’étais ravie de recevoir ce roman en service presse.
Malheureusement, en ce qui me concerne, la mayonnaise n’a pas pris. La plume de l’auteur est très agréable et très fluide ce qui nous incite à tourner les pages rapidement. Cependant, l’intrigue ne m’a pas particulièrement emballée.


Stéphanie et Linden ont vingt-cinq ans lorsqu’ils décident de passer un pacte, dans le bar de leur ami James. Si à trente ans, ils n’ont pas de relation sérieuse, ils se marieront.
Nous allons survoler les cinq années suivantes et découvrir leurs déboires amoureux et leur évolution, jusqu’à ce qu’ils soufflent enfin leurs trente bougies.
L’idée est astucieuse et promet de bons moments aussi drôles qu’émouvants. Et de ces moments, il y en a. Linden et Stéphanie sont deux personnes très complices, des amis qui partagent tout.
L’auteur nous dévoile ici une profonde amitié qui va se transformer en des sentiments plus profonds, des sentiments qui font peur.


Ce qui m’a manqué dans cette histoire, c’est le suspense. Durant toute ma lecture, malgré un petit rebondissement, je n’ai pas eu de doute sur l’issue de leur histoire.
Ces deux-là n’en restent pas moins attachants, bien qu’encore très immatures pour leur âge. Ils sont perdus, mais surtout essaient de ne pas blesser leur entourage, au point de se faire mutuellement du mal.
J’aurai préféré moins de sexe et plus d’angoisse, de souffrance entre eux afin de mieux ressentir leur douleur et leur amour.
L’auteur a semé quelques pistes de fêlures, mais celles-ci ne sont pas assez exploitées à mon goût.
Nous apprenons que Linden est issu d'une famille riche avec qui il a dû mal à communiquer, mais ça s'arrête là. Pour Stéphanie, elle souffre surtout d'un manque de confiance en elle...


En ce qui concerne les personnages secondaires, autant la plupart du temps, je m’y attache facilement, autant cette fois-ci, ils m’ont tous énervé. Sans trop en dévoiler, James m’a fait penser à un gosse capricieux. Quant aux ex, Nadine est la fille insupportable et Aaron, un égocentrique qui ne mérite même pas que l’on s’attarde sur eux.


En conclusion, ce premier tome reste tout sympathique, même si de mon côté je n’ai pas eu le coup de cœur auquel je m’attendais.


Boulimique des livres




Ma note

3,5/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire