Menu

jeudi 12 octobre 2017

Mon avis sur La Fontaine de Tir Na Nog de Renaud Crepel

Titre: La Fontaine de Tir Na Nog
Auteur: Renaud Crepel
Date de parution: 31 août 2017
Genre: Fantastique
Editeur: Editions Sarah Arcane



Description

Après une journée de cours particulièrement ennuyeuse, Agatha Howlett, adolescente gothique de 14 ans, reçoit la visite d'un corbeau doué de parole. Ce dernier a un message pour elle et la plonge dans une nouvelle aventure. Convoquée par les dieux de la Mort pour la deuxième fois de sa courte existence, elle se verra chargée d'une mission périlleuse : empêcher Rohe – la directrice d'une firme de produits cosmétiques – de s'emparer de l'eau de la fontaine de jouvence. Avec ses compagnons Wyatt, Leifr, Thomas et Katherine, la jeune fille vogue donc en direction de Tir Na Nog, la patrie des elfes immortels. Malheureusement, ce voyage féerique va devenir des plus hasardeux alors que Rohe et son équipe de mercenaires la talonnent. Parviendra-t-elle à sauver les mondes des Morts et des Vivants de la destruction ?


Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier l’auteur pour avoir eu la gentillesse de m’envoyer son roman en service presse.


J’avais déjà beaucoup apprécié les premières aventures d’Agatha dans Le cerbère enchaîné, c’est donc avec plaisir que j’ai commencé la lecture de ce second tome.
Une chose est sûre, ce livre est très rythmé puisque je l’ai lu en une seule soirée. Pour ma part, j’ai trouvé la plume de l’auteur plus affirmé que dans le premier tome et j’ai eu l’agréable surprise de découvrir une intrigue complètement différente même si les personnages principaux restent les mêmes.
Renaud Crepel nous prouve encore une fois que son imagination ne s’essouffle pas.


Cette fois, notre jeune Agatha qui s’ennuie royalement en classe, va être convoqué par Anubis afin de servir de guide à ses amis et les conduire sur une île cachée au coeur de son monde, afin de sauver le monde des morts en contrant le plan machiavélique de Rohe.
L’auteur réinvente ici le mythe de la fontaine de Jouvence en y ajoutant une pointe de fantaisie qui m’a bien amusé. Il n’en reste pas moins que ce tome est légèrement plus sombre que le précedent, avec une adversaire prête à tout pour arriver à ses fins.


L’humour est très présent dans ce livre, entre le comportement décalé d’Agatha, les fourberies de Leifr et les elfes baba cool. Nos héros vont avoir fort à faire encore une fois, car leurs ennemis sont aussi durs à cuir qu’eux.
L’auteur nous réserve de jolies surprises et nous en apprenons plus sur le passé de certains notamment sur Thomas, notre highlander taciturne!!!!
Nous faisons aussi la connaissance de nombreux autres personnages , tous très attachants à leur façon.
Agathe, même si elle n’a que quinze ans a bien mûri et réagi plus posément au côté magique du monde des morts. J’aime toujours autant ses réparties et son entêtement. Leifr reste le gros nounours affectueux, tandis que Wyatt reste le stratège de la bande et celui qui a le plus la tête sur les épaules.
De mon côté, je regrette juste la faible présence d’Anubis, j’ignore pourquoi, j’aime beaucoup ce personnage. Cela est sûrement dû à sa grande amabilité et sa jovialité.


Le seul petit point négatif reste la fin qui s’avère un peu trop rapide à mon goût. Le groupe se sépare trop rapidement et il est difficile de se faire une réelle idée que ce qui va leur arriver par la suite.


Ce second tome n’en reste pas moins très bon et je vous le recommande si vous cherchez une lecture originale et agréable. Et si cela n’est pas déjà fait, n’hésitez pas à découvrir Le cerbère enchaîné.


Ma note

5/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire