Menu

jeudi 28 septembre 2017

Mon avis sur Fondation: Les enchanteresses, Tome 3 de Christelle Dumarchat

Titre: Fondation: Les enchanteresses, Tome 3
Auteur: Christelle Dumarchat
Date de parution: 26 septembre 2017
Genre: Fantastique
Editeur: Auto édition



Merci à Christelle pour ce service presse

Description

En ces temps anciens et troubles, tout détenteur de pouvoirs magiques est pourchassé par les Éclaireurs.
Un soir, la vie d'Ysaure, servante dans une auberge, est bouleversée lorsque ces hommes haïs pénètrent sur son lieu de travail et l'accuse d'être une enchanteresse. Une fuite dans le pays s'en suit, avec l'appui d'Axel Delatour, le Passeur d'enchanteur, pour aller vers une contrée où la magie peut s'exercer au grand jour, comme l'a révélé une prophétie. Ce ne sera pas sans embûches.


Mon avis

Ayant adoré les deux premiers tomes, j’ai été ravie de pouvoir me divertir avec ces êtres hors du commun.


J’avoue, des trois tomes, c’est celui qui m’a le moins envoûtée, même s’il n’en reste pas moins un excellent tome.


Cette fois, nous plongeons dans le passé des enchanteurs, au cœur d’une époque moyenâgeuse. Une époque où il ne fait pas bon d’être pourvu de magie blanche, car on se fait pourchasser et arrêter par les éclaireurs, ces êtres sans cœur, et privés de son essence.
C’est dans ce monde assez sombre que nous faisons la connaissance d’Ysaure, une jeune femme obligée de fuir pour survivre. Ce tome nous conte sa fuite, sa quête de bonheur et de liberté, accompagnée par Axel, un allié de choix.


Nous sommes ici dans un roman de fantasy, où le rythme est différent des deux autres tomes, plus rapide, plus soutenu. Le contexte est lui aussi à l’opposé tout comme son ambiance. Si les premières pages sont un peu déroutantes, nous prenons très vite plaisir à suivre les péripéties de cette jeune enchanteresse et je n'ai pas voulu lâcher le livre.


Nous ressentons beaucoup moins la sérénité, car l’auteur a mis l’accent sur la magie, qui obtient une place prépondérante dans l’histoire, tout comme ce sentiment de peur.
Tout est toujours en mouvement. Notre duo va devoir survivre face à la cruauté, la crainte, la trahison. Il est difficile de savoir à qui se fier dans ce monde où la délation est monnaie courante.


Le scénario est comme d’habitude très réaliste, malgré deux trois passages un peu trop cousus de fil blanc. J’ai par-dessus le marché retrouvé la plume de l’auteur que j’affectionne particulièrement avec ses descriptions (bien qu’un peu moins prononcées ici) et son style soutenu, à part.


Et en prime, nous avons une jolie romance qui évolue avec douceur.


Au niveau des personnages, difficile de ne pas s’attacher à Ysaure, à sa détresse et à son courage. Axel, quant à lui est un homme adorable, mais j’aurais aimé le voir un peu moins effacé, peut-être parfois un peu moins gentil.


En bref, un roman addictif qui vous réserve de nombreuses surprises.


Boulimique des livres


Ma note

5/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire