Menu

samedi 30 septembre 2017

Chronique de Ténégria sur le blog Fantaza Book


Aujourd'hui, c'est la chronique publiée sur le blog Fantaza book que je vous invite à découvrir:

 http://www.fantaza-book.com/2017/09/28/tenegria-tome-1-la-gardienne/

 

Ténégria – Tome 1 – La Gardienne


de Séverine Silbert

Résumé


1860, au cœur de Londres, le royaume de Ténégria rassemblant les surnaturels est en proie au chaos suite à une tentative de prise de pouvoir d’une organisation sanguinaire.Au cœur de ce tumulte, Alicia lutte pour sa survie en cachant son passé. Sa rencontre avec un agaçant vampire risque de mettre à mal sa sécurité et peut être même son cœur.
Entrez dans l’univers de Ténégria où la trahison est de mise et les apparences souvent trompeuses !!

Mon avis


Pour commencer, je tiens à remercier l’auteur, Séverine Silbert pour ce SP effectué via le site SimPlement. Contente d’avoir pu découvrir et lire livre, car il m’a vraiment plu.
Ténégria est un livre du genre bit-lit très classique dans sa forme. Mais cela ne le rend pas mauvais, bien au contraire. Si les codes de la “bit-lit” sont bien utilisés, le livre restera plaisant à lire et c’est devant ce cas de figure que nous nous trouvons avec ce premier tome.
L’histoire se passe à Londres, à l’époque victorienne plus précisément. Une époque que j’apprécie tout particulièrement pour son ambiance et son univers. J’ai aimé les différentes descriptions de l’auteur, que ce soit les salons feutrés de la noblesse ou les bas-fonds du quartier de Whitechapel. Sans être lourdes, les descriptions sont suffisantes pour s’imprégner de l’ambiance générale.
Les personnages s’intègrent bien au décor et sont diversifiés. Alicia est une héroïne comme on a coutume de voir. Forte, indépendante, têtue mais enchaînée à son passé. Par contre, je suis plus mitigée en ce qui concerne Louis, le vampire. Alors oui, il tient le rôle du vampire mystérieux, un brin arrogant… mais ça c’est au début. Car une fois que ses sentiments pour Alicia se développe, je l’ai trouvé plus “mou” et qui cède un peu trop facilement à sa belle. Certes, on a droit à quelques discussions mouvementées mais je suis restée un peu sur ma faim. De plus, leur relation va vraiment vite. Alors, cela se justifie à la fin du livre, mais on a pas trop le temps de découvrir l’évolution de leurs sentiments réciproques.
Les personnages secondaires m’ont bien plu. Autant Louis m’a un peu déçue, autant son frère Melchior, je l’ai trouvé plus intéressant de caractère. Manipulateur, froid, son comportement s’explique par son attachement à son frère et son désir de le protéger. Par contre, j’ai trouvé les méchants pas très folichons. Ils sont méchants point. Ils ne sont pas très nuancés et leurs psychologies pas très développés pour la majorité.
L’intrigue se suit sans problème, grâce à l’écriture agréable et fluide l’auteur. Pas de lourdeur, on va à l’essentiel. La quête principale promet d’être intéressantes, Alors par contre, je n’ai pas été surprise par les intrigues “secondaires”, ayant devinés assez tôt deux mystères qui courent dans le roman. Je n’en dirai pas plus, par peur de spoiler, mais pour certaines révélations, je m’y attendais clairement, ce qui a fait un peu retomber l’effet de surprise.
Au final, ce premier tome remplit bien son rôle. L’histoire se pose et donne envie de lire la suite, les personnages ont du potentiel pour devenir plus charismatiques et l’ambiance du XIX ème siècle est bien présente. Bien entendu, j’attends avec une certaine impatience la suite, Séverine Silbert ayant réussi à me mettre l’eau à la bouche.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire