Menu

samedi 19 mai 2018

Mon avis sur Masango, la voie du gladiateur de Fabrice Pittet

Titre: Masango: la voie du gladiateur
Auteur: Fabrice Pittet
Date de parution: 12 janvier 2018
Genre: Fantasy
Editeur: Fantasy Rc



Merci à l'auteur pour ce service presse

Description

Si pour Mansago le gladiateur, le sang de ses ennemis lui colle à la peau comme un parfum et les traces du fouet sur son dos lui sont tel un tatouage ; il garde une blessure que ni les acclamations de la foule ni l'amour d'une femme ne peuvent guérir. Adulé dans l'arène, dans la rue - une fois son casque de combat retiré -, Mansago n'est qu'un esclave noir méprisé par tous les blancs, comme le lui rappelle le cliquetis de ses chaînes aux pieds. Cependant, le jour e la revanche approche ! Quatre des plus terribles adversaires l'attendent et ce sera la liberté au bout de l'épée. Mais le contrat sera-t-il honoré ? S'il remporte le plus grand des tournois, faisant de son maître le plus riche de la ville de Delphir, celui-ci ne voudra-t-il pas l'obliger à lutter à nouveau ? L'empreinte de la pierre de soumission sur sa nuque et sa magie opprimante lui sera-t-elle effacée ? La femme esclave qu'il aime à l'abri des regards - une blanche ! ' sera-t-elle, comme convenu, affranchie et libre de survivre ?


Mon avis

J’ai découvert l’auteur avec la nouvelle Les chroniques écarlates qui m’avait déjà beaucoup plus à l’époque, c’est donc avec enthousiasme que j’ai commencé ma lecture de ce premier roman.


Nous faisons immédiatement connaissance avec Masongo, un esclave et gladiateur noir qui se bat depuis vingt ans pour obtenir sa liberté. Il ne lui reste que quelques jours et combats pour enfin atteindre son but. Malheureusement, la lumière au bout du tunnel est souvent hors d’atteinte.


Une fois de plus, l’auteur nous dépeint un monde sombre, plein de préjugés où la misère et la violence sont de mise. Cet univers est fictif, pourtant j’ai eu l’impression de plonger tout droit dans la Rome antique avec son lot de complots, trahisons et frivolité.


Si j’ai trouvé le début un peu long à se mettre en place, je me suis rapidement laissé entraînée par l’histoire de Masongo et ses frères d’armes. J’ai d’autant été surprise par de nombreux rebondissements inattendus.
L’intrigue est travaillée, approfondie. À travers le périple du personnage principal, nous voyons surtout les nombreux messages que l’auteur a voulu faire passer, notamment sur l’esclavage, l’emprisonnement, la volonté du plus fort.
Les personnages sont nombreux. Attendez vous a en détestez certains et à être étonnés par d’autres.


Les nombreux combats sont très bien décrits bien qu’un peu trop violents pour mon âme sensible. L’auteur a très bien travaillé de ce côté-là!
Les descriptions sont présentes, mais ne viennent pas alourdir le récit. Un lourd travail en amont a été fait afin de rendre cette histoire aussi passionnante que cohérente et réaliste.


Il m’a manqué un petit quelque chose pour que je sois pleinement satisfaite. Je n’ai pas été complètement charmée par Masongo, car je l’ai trouvé trop froid, distant, même si cela est logique et réaliste vu son histoire et sa vie. Pour ma part, les personnages manquent un peu de profondeur par rapport à ce que j’aime.


Si vous êtes fan de fantasy, d’histoire de gladiateurs ou tout simplement de récits poignants, ce livre est fait pour vous.


En bref, un roman qui confirme le talent de l’auteur.


Boulimique des livres




Ma note

5/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire